Showing all 16 results

GRGICH Anne-Marie ” It’s all fun and games still someone star crying”

1900,00

 

 

«J’ai eu un enfant et je pense que cela a donné à ma vie beaucoup de magie, de beauté et de joie. Pour moi, faire de l’art est un moyen pour moi de vivre la magie et un moyen pour moi d’avoir une 2ème enfance. J’ai eu une blessure à la tête en 1981 et je suis tombée dans le coma. Ensuite, je n’ai pu me souvenir que d’une partie de ma vie antérieure. Grâce à l’art, j’ai pu me souvenir de plus en plus du passé et cela m’a donné quelque chose à faire. J’irais simplement dans cet autre monde. Et créez tous ces dessins ».

 

GRGICH Anne-Marie “Spanish ballroom”

7000,00

 

«J’ai eu un enfant et je pense que cela a donné à ma vie beaucoup de magie, de beauté et de joie. Pour moi, faire de l’art est un moyen pour moi de vivre la magie et un moyen pour moi d’avoir une 2ème enfance. J’ai eu une blessure à la tête en 1981 et je suis tombée dans le coma. Ensuite, je n’ai pu me souvenir que d’une partie de ma vie antérieure. Grâce à l’art, j’ai pu me souvenir de plus en plus du passé et cela m’a donné quelque chose à faire. J’irais simplement dans cet autre monde. Et créez tous ces dessins ».

 

 

TCGUIDJANG Prochore “portrait 6”

750,00

Prod’or  a travers la série voyage sans arrêt, raconte à travers des visages anonymes, l’histoire commune d’une humanité en perte d’identité et offre au spectateur un miroir sur soi, une invitation à se voir dévêtu du masque des apparences qu’on est aujourd’hui.

TCHUIDJANG Prochore ” portrait “

750,00

Prod’or  a travers la série voyage sans arrêt, raconte à travers des visages anonymes, l’histoire commune d’une humanité en perte d’identité et offre au spectateur un miroir sur soi, une invitation à se voir dévêtu du masque des apparences qu’on est aujourd’hui.

TCHUIDJANG Prochore “portrait 3”

750,00

Prod’or  a travers la série voyage sans arrêt, raconte à travers des visages anonymes, l’histoire commune d’une humanité en perte d’identité et offre au spectateur un miroir sur soi, une invitation à se voir dévêtu du masque des apparences qu’on est aujourd’hui.

TCHUIDJANG Prochore “portrait 5”

750,00

Prod’or  a travers la série voyage sans arrêt, raconte à travers des visages anonymes, l’histoire commune d’une humanité en perte d’identité et offre au spectateur un miroir sur soi, une invitation à se voir dévêtu du masque des apparences qu’on est aujourd’hui.

TCHUIDJANG Prochore “portrait 7”

750,00

Prod’or  a travers la série voyage sans arrêt, raconte à travers des visages anonymes, l’histoire commune d’une humanité en perte d’identité et offre au spectateur un miroir sur soi, une invitation à se voir dévêtu du masque des apparences qu’on est aujourd’hui.

TCHUIDJANG Prochore “portrait 2”

750,00

Prod’or  a travers la série voyage sans arrêt, raconte à travers des visages anonymes, l’histoire commune d’une humanité en perte d’identité et offre au spectateur un miroir sur soi, une invitation à se voir dévêtu du masque des apparences qu’on est aujourd’hui.

TCHUIDJANG Prochore “portrait 4”

750,00

Prod’or  a travers la série voyage sans arrêt, raconte à travers des visages anonymes, l’histoire commune d’une humanité en perte d’identité et offre au spectateur un miroir sur soi, une invitation à se voir dévêtu du masque des apparences qu’on est aujourd’hui.

TCHUIDJANG Prochore “portrait 8”

750,00

Prod’or  a travers la série voyage sans arrêt, raconte à travers des visages anonymes, l’histoire commune d’une humanité en perte d’identité et offre au spectateur un miroir sur soi, une invitation à se voir dévêtu du masque des apparences qu’on est aujourd’hui.

TCHUIDJANG Prochore “portrait”

750,00

Prod’or  a travers la série voyage sans arrêt, raconte à travers des visages anonymes, l’histoire commune d’une humanité en perte d’identité et offre au spectateur un miroir sur soi, une invitation à se voir dévêtu du masque des apparences qu’on est aujourd’hui.